Témoignage : docteur Amar Amrane, urgentiste, coordonnateur des urgences de l'Hôpital privé de la Seine-Saint-Denis

Contenu

« Les urgences, c'est une manière de pratiquer la médecine. Faire face au "tout-venant", voila ce qui me plaît », décrète Amar Amrane. L'urgentiste revendique un parcours singulier : il a suivi des études de médecine entre France et Algérie et fait, depuis ses premiers stages d'interne, le choix des urgences.
Après avoir débuté comme assistant à l'hôpital public d'Argenteuil, il rejoint pendant près de cinq ans l'équipe du CHU Avicenne. « Lorsqu'il m'a été proposé d'intégrer Générale de Santé pour y monter une équipe d'urgences au Blanc-Mesnil, je n'ai pas hésité. Je n'étais plus en phase avec le mode de fonctionnement de l'hôpital public ».
À l'Hôpital privé de la Seine Saint Denis, où il dirige le service des urgences depuis 2007, le docteur Amrane a mis en place une organisation qui minimise l'attente des patients : « L'évolution de la société nous a conduit à un mode de vie ou tout va de plus en plus vite. Plus personne ne veut attendre, ni au péage, ni au supermarché... Adapter notre fonctionnement, à ces nouvelles exigences, sans concession sur la qualité médicale est notre quotidien. »