Témoignage : Françoise Kracht, directrice des soins infirmiers à l'Hôpital privé de l'Estuaire, au Havre

Contenu

« Nous avons organisé la sortie des patients du service de chirurgie ambulatoire autour d'un triple objectif : rassurer le chirurgien, impliquer les infirmières libérales et sécuriser le patient fragile. Pour cela, nous avons mis en place à l'Hôpital privé de l'Estuaire le Diaspad, un Dispositif infirmier d'accompagnement et de suivi post-ambulatoire à domicile, avec les représentants des infirmiers libéraux. Nous avons ainsi créé le passeport Diaspad, constitué, entre autres, d'un document de liaison infirmière libérale - patient - chirurgien, qui nous permet d'évaluer la qualité de la prise en charge, notamment celle de la douleur. Il assure la traçabilité du suivi du patient hors de l'établissement.
Dans ce cadre, nous organisons une fois par mois une formation à la prise en charge des patients opérés en ambulatoire. Ces sessions de formation sont animées par les chirurgiens ou les infirmières de l'établissement et très concrètement centrées sur les nécessaires points de surveillance. Chaque session accueille quarante à cinquante infirmières libérales. Tous les intéressés se retrouvent ensuite une fois par an, à l'occasion d'un colloque tenu au sein de l'établissement. »