Tout savoir sur… bien vivre son confinement dans la durée

Contenu
HTML

Bien se nourrir pendant le confinement

Avec le confinement, le quotidien des français a été bouleversé. Entre le travail, le stress et les enfants, c’est votre alimentation qui pourrait en pâtir. C’est pour cela qu’il faut veiller à garder une structure dans vos journées avec des repas à horaires fixes, et une alimentation variée et équilibrée. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur les recommandations des nutritionnistes et du Programme National Nutrition Santé (PNNS).

 

Les recommandations pour bien manger

Le PNNS propose des conseils à suivre pour bien s’alimenter au quotidien. Retrouvez-les ici : https://www.mangerbouger.fr/pro/IMG/pdf/dt05-17719-a_400x600_plv_medecin_om_bd.pdf

En plus de ces recommandations habituelles, des médecins nutritionnistes nous donnent des orientations spécifiques pour continuer à manger équilibré pendant le confinement :

  • anticiper et planifier vos repas de la semaine en intégrant des ingrédients riches en fibres que vous avez peut-être moins l’habitude de consommer comme les légumineuses (lentilles, pois chiche, haricots…)
  • profiter d’avoir plus de temps pour manger plus lentement et être à l’écoute de ses sensations de faim et de rassasiement
  • faire des repas plus légers en privilégiant les légumes  pour pallier la diminution de l’activité physique

 

Des idées menus et recettes

Cette période de confinement est propice à la cuisine. Si vous manquez d’inspirations, il existe des outils vous proposant des idées de menus et de recettes pour toute la famille adaptées à la saison, pour manger équilibré toute la semaine , en accord avec les recommandations nationales, comme :

Si vous avez des enfants en bas âge de moins d’un an, des sites et des blogs proposent des recettes qui se déclinent pour les enfants en fonction de leur âge et de la diversification alimentaire.

 

Zoom sur le sommeil

Un sommeil de 7 à 8h par nuit permet de récupérer et de réduire les risques de surpoids. Pour vous aider à mieux dormir pendant cette période de confinement, essayez de ne pas grignoter et de vous tenir aux habituels 3 repas par jour. Quittez les écrans 1h minimum avant d’aller vous coucher et essayez de mettre en place une routine de coucher avec une tisane, un livre…

 

 

 

Pratiquer une activité physique à la maison

Suite à l’épidémie du Covid-19 qui touche actuellement la France, le gouvernement a mis en place une mesure de confinement entraînant une tendance des français à moins se dépenser dans leur quotidien.

Les recommandations

Le ministère des Sports vous recommande de pratiquer minimum 30 minutes d’activés par jour pour les adultes et 1 heure pour les enfants et les adolescents. En complément de cette recommandation, il vous conseille également de réduire les périodes en position assise ou allongée dans la journée par de la marche ou des étirements toutes les 2 heures.

 

Des idées pratiques

Pour suivre ces recommandations, voici quelques idées à adopter :

  • Marchez lorsque vous téléphonez
  • Utilisez des objets du quotidien pour faire du renforcement musculaire et des étirements : des bouteilles d’eau pleines pourront vous servir de poids, le dossier d’une chaise pourra vous aider à vous étirer…
  • Réalisez vos tâches ménagères de manière plus dynamique
  • Si vous disposez d’une cour ou d’un jardin, faites un potager

Si votre constitution physique vous le permet, vous pouvez réaliser chez vous un circuit training. Cela vous permettra d’avoir un entraînement complet en travaillant tout le corps. En cas de doute, vous pouvez contacter votre médecin traitant.

Cette activité consiste à réaliser sur de courtes périodes (20 à 45s) plusieurs mouvements de fitness à la suite avec peu ou pas de temps de récupération entre chaque exercice. Un enchaînement complet comprend entre 5 et 10 exercices différents. Une fois l’enchaînement réalisé une première fois, il faut reprendre depuis le début pour réaliser une durée de minimum 20 minutes.

 

 

 

Vivre son confinement avec des enfants

Selon son âge, il peut être parfois compliqué pour un enfant de comprendre pourquoi son quotidien a changé. Il n’est pas toujours facile pour lui de comprendre les informations qu’ils voient dans les médias ou qu’il entend d’autres personnes. C’est pourquoi, il peut être particulièrement vulnérable à l’anxiété, au stress ou à la tristesse.

Les rassurer

Pour aider vos enfants à gérer cette situation, il est important d’avoir une conversation ouverte et rassurante avec eux. Dans un environnement apaisant pour l’enfant, vous pouvez dans un premier temps l’écouter pour évaluer son niveau de connaissance sur la situation actuelle. Sans minimiser ses inquiétudes, vous pouvez lui expliquer la situation avec des mots adaptés à son âge, sans être dramatisant et en restant à l’écoute de ses questions. Montrez-vous également rassurant(e) et montrez des exemples positifs de l’effort collectif dont le pays fait preuve actuellement. A la fin de la conversion, assurez vous que l’enfant se sente rassuré et qu’il n’ait plus de question.

Si vos enfants sont particulièrement jeunes et qu’ils n’ont pas connaissance de l’épidémie, il n’est pas nécessaire de leur en parler. Vous pouvez vous contenter de leur rappeler les bonnes pratiques d’hygiène quand vous en avez l’occasion sans pour autant les effrayer.

Les occuper

Afin de donner un cadre à vos enfants, instaurez un planning précis pour structurer leur journée entre travail, amusement et temps calme. Essayez lorsque cela est possible de prévoir deux pauses en extérieur pour que les enfants puissent s’aérer l’esprit.

Pour assurer la continuité pédagogique, fixez des horaires de travail pour vos enfants où vous vous rendez disponible s’ils ont des questions. La plupart des professeurs restent présents pour accompagner leurs élèves et le gouvernement a mis à disposition une plateforme pédagogique gratuite, Ma classe à la maison, qui peut être activée ou pas selon les établissements. Dans ce cas, c’est le chef d’établissement de l’école de vos enfants qui vous communique vos codes d’accès à cette plateforme. Quelle que soit la méthode utilisée, l’objectif est de maintenir un contact régulier avec les enseignants, de participer à des classes virtuelles et d’échanger des devoirs.

Pendant les périodes d’amusement, veillez à varier les activités pour stimuler leur imagination et les faire se dépenser. Voici des exemples d’activités pour toute la famille.

 

 

 


 

L’actu du mois… Traitement Covid-19 : où en est la recherche ?

Le 22 mars dernier, un essai clinique européen a été lancé, destiné à évaluer quatre traitements expérimentaux contre le Covid-19. Cet essai clinique, baptisé Discovery a prévu d’inclure 3200 patients européens originaires de la Belgique, des Pays-Bas, du Luxembourg, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de l’Espagne et de la France (au moins 800 patients).

Les patients intégrant cet essai clinique auront été testés positif au virus Covid-19 et proviendront de divers services hospitaliers. Le traitement, qu’ils se verront attribuer, sera choisi au hasard et ne se substituera pas aux soins standards normalement prodigués. Les patients, tout comme les soignants seront informés du traitement qu’ils se verront attribuer.

L’essai Discovery viendra complémenter les données qui seront recueillies par un autre essai clinique international, Solidarity qui va débuter sous la coordination de l’Organisation Mondiale de la Santé.

 

 

 

L’actu du mois… #restezchezvous : pourquoi est-il important de respecter cette mesure sanitaire ?

Depuis maintenant plusieurs semaines, le gouvernement et les soignants appellent la population générale à rester chez elle. Depuis l’allocution du Président de la République le 16 mars dernier, un confinement plus strict a été mis en place afin que les français suivent cette recommandation, et ce a priori, jusqu’au 11 mai minimum.

Cet appel à rester chez soi a pour objectif de ralentir la propagation du virus et contrôler le nombre de cas, afin d’éviter autant que possible une saturation des services de soins en France.

En effet, le Covid-19 est un virus très contagieux. Les spécialistes semblent s’accorder sur le fait qu’une personne infectée peut infecter entre 2 et 3 personnes. À titre d’exemple, le taux de contagion de la grippe est plus faible, chaque personne infectée par la grippe contaminant entre 1 à 2 personnes.

L’objectif de ce confinement est donc de limiter au maximum les interactions sociales pour contenir l’épidémie.

En respectant autant que possible, l’ensemble des règles instaurées par le gouvernement, en particulier le confinement et la pratique des gestes barrières, vous participez à l’effort collectif pour sauver des vie et protéger ceux qui ont une activité essentielle pour la vie quotidienne des français.

 

 

 


 

Du fond du cœur MERCI à nos soignants et à l'ensemble du personnel hospitalier

Ramsay Santé est l’un des leaders européens de la prise en charge globale du patient. Cette position, le groupe la doit en partie à son personnel soignant. Près de 18 000 personnes sont mobilisées pour vous. Chaque jour, ils soignent, écoutent, rassurent et accompagnent les patients. Ces personnes, qui ont choisi leur métier par passion, répondent présents et s’engagent face à l’épidémie du Covid-19 pour continuer à vous soigner dans les meilleures conditions.

Ramsay Santé souhaite dire « du fond du cœur MERCI » à ses soignants et à l’ensemble de son personnel hospitalier. Leurs partenaires et de nombreuses marques se mobilisent pour offrir des douceurs sucrées et salées, ainsi que des boissons réconfortantes durant leurs longues journées. Sans oublier les autres donateurs qui apportent aussi leur aide localement.